amuse_gueuleL'amuse-gueule : c'est un apéro-lecture!

 

 

Théâtre, poésie, romans, nouvelles...

Des textes à écouter, à découvrir ou à redécouvrir.

Il y a même parfois du jeu et de la musique

... et pour finir un verre et des tartines « maison ».

 

Tarif : 8 €

 

papillon_gauche  nouvelle saison papillon_droit

2017-2018

  


Lundi 9 Octobre à 19h : La Leçon, Eugène Ionesco (Gallimard, 1994)

 

Un cours particulier, qui commence comme une farce, une satire hilarante de l’enseignement et qui, très vite, dérape... Avec ce texte excentrique et absurde, Ionesco donne dans l’humour noir.

 

 


 Lundi 13 Novembre à 19h : Lettres à Elise, Jean-François Viot (Liberty Editions, 2014)

 

Construites comme un dialogue, ces lettres entre un instituteur parti au front et son épouse offrent un témoignage bouleversant sur la Grande Guerre, sous l’angle des "sans nom", et mettent en évidence le rôle des femmes. A travers leurs échanges se racontent le comique et le tragique des années de guerre. Un drame familial intime et touchant.

 

 


  Lundi 11 Décembre à 19h : "Risibles humains", (extraits de textes de Milan Kundera)

 

Kundera n’a cessé de débusquer les mille et une manières que nous avons de nous bercer d’illusions séduisantes, de nous raconter des histoires mensongères, d’ériger en vérités nos émotions et nos croyances.   En alliant, à la légèreté du rire, la profondeur de la pensée.

 



  Lundi 15 Janvier à 19h : Trois hommes sur un toit, Jean-Pierre Siméon (Les Solitaires Intempestifs, 2014)

 

Y aurait-il une espérance de vie pour trois hommes réfugiés sur un toit entouré d’un déluge d’eau et de boue ? Seuls depuis trois jours, ils n’espèrent plus rien. Et pourtant...

 

 


  Lundi 5 Février à 19h : Votre manuscrit n'entre pas dans le cadre de nos collections, Sylvie Camet (Editions de l'Amandier, 2015)

 

Roman, fiction ? Plutôt un manifeste décapant, grinçant, parfois drôle mais jamais cynique, sur l’édition et la création littéraire.

(Sylvie Camet est professeur de Littérature comparée à l'Université de Lorraine)

 

 


   Mercredi 14 Février à 19h : Coquin, Valentin !

 

Des mots pour vous mettre en bouche et fêter coquinement la Saint-Valentin...

 

 


  Lundi 19 Mars à 19h : Raymond Devos, toujours un mot plus haut que l'autre *

 

Jouteur de mots, clown de génie, Raymond Devos « se hissa jusqu’au trône de prince de la langue en folie, un prince sans rire. » (C. Hagège)

Balade dans une poésie irrésistible... rêvons de mots !

* Titre du Télérama 3472

 

 


  Lundi 16 Avril à 19h : Dans la solitude des champs de coton, Bernard-Marie Koltès (Les Editions de Minuit, 1986)

 

Deux hommes s’abordent qui ne se connaissent pas : dîtes-moi ce que vous voulez et je vous le vends, dit le premier, dîtes-moi ce que vous avez et je vous dirai ce que je veux, répond l’autre. C’est un deal... le deal de la vie. La vérité des relations entre les hommes...

 

 


  Lundi 14 Mai à 19h : "La petite musique de...", (extraits de textes de Henri Calet)

 

Romancier et journaliste, Henri Calet excelle dans l’art de nous faire entrer dans le point de vue des petites gens, où se mêlent idées toutes faites et intuitions lucides, préjugés et bon sens. Il aime détourner les formules populaires, pour les faire sonner autrement. Du français des bourgeois, il retient la tenue et la sobriété ; du parler des gens de peu, il garde l’accent et la musique.

 

 


  Lundi 4 Juin à 19h : "Les courtes de Jean-Michel Ribes" (extraits)

 

« Bon, c’est quoi alors tout ça ? Du théâtre ? Encore ? Pour quoi faire ? Juste pour le plaisir, la joie. » (J.-C. Grumberg)

 

 

 

 

saison 2016-2017

  


  Lundi 17 Octobre à 19h : Cuisine et dépendances, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri (L'avant-scène théâtre, 2005)

 

Jacques et Martine invitent à dîner Charlotte et son mari, devenu présentateur vedette à la télévision, qu’ils n’ont pas revu depuis dix ans, en compagnie d’autres amis. Bien vite, la tension monte, la présence de celui qui a réussi déchaîne admiration, envie, jalousie. Tout se dit en cuisine, entre deux plats.

 


Lundi 21 Novembre à 19h : Le joueur d'échec, Stefan Zweig (Le Livre de Poche, 2013)

 

Qui est cet inconnu capable de gagner face au champion mondial des échecs ? Peut-on croire, comme il l'affirme, qu'il n'a pas joué depuis plus de vingt ans ? Voilà un mystère que les passagers de ce paquebot de luxe aimeraient bien percer. Le narrateur y parviendra. Les circonstances dans lesquelles l'inconnu a acquis cette science sont terribles. Elles nous reportent aux expérimentations nazies sur les effets de l'isolement absolu, lorsque, aux frontières de la folie, entre deux interrogatoires, le cerveau humain parvient à déployer ses facultés les plus étranges.

  


  Lundi 12 Décembre à 19h : L'être ou pas (Pour en finir avec la question juive), Jean-Claude Grumberg (Actes Sud, 2013)

 

Deux voisins se croisent plusieurs fois dans l'escalier. Chaque rencontre est l'occasion pour l'un de questionner l'autre : « C’est quoi être juif ? »

Une comédie qui écorne avec humour de nombreux préjugés.

 


  Lundi 9 Janvier à 19h : "Je suis un être exquis", parole de Jean Yanne (extraits)

 

Il en a dit des conneries. Beaucoup d’intelligentes...

Jean Yanne nous manque. Son regard acerbe sur la société, son sens de la dérision, sa mauvaise foi irrésistible, sa mauvaise humeur réjouissante sont encore dans toutes les mémoires.

 


 Lundi 6 Février à 19h : Une partie du tout, Steve Toltz (Belfond, 2009)

 

Stupéfiant d'imagination, de drôlerie et de profondeur, un premier roman époustouflant, finaliste du prestigieux Man Booker Prize. Porté par une véritable dynamite verbale, un mélange détonant, entre roman d'aventures, farce jubilatoire et conte philosophique. Une flamboyante odyssée familiale, du bush australien au Paris bohème et à la jungle thaïlandaise, des années 1960 à nos jours.

 


Mardi 14 Février à 19h : Je t'aime coquin !

 

Des mots pour vous mettre en bouche et fêter coquinement la Saint-Valentin...

 

 


 Lundi 6 Mars à 19h : Au bout de la langue (Printemps des Poètes)

 

Saviez-vous, par exemple, que la bergerie, comme la bibliothèque, peut abriter des « bouquins » (vieux boucs) ? Ou que le terme « barbare » signifiait, en grec ancien, « étranger » ? Étrange, non ?

Pour le Printemps des Poètes, un amuse-gueule où l’on déshabillerait les formules, où l’on jouerait avec les mots...

 


   Lundi 3 Avril à 19h : Le dieu du carnage, Yasmina Reza (Gallimard, 2007)

 

Dans un jardin public, deux enfants de onze ans se bagarrent et se blessent. Les parents de la "victime" demandent à s'expliquer avec les parents du "coupable". Rapidement, les échanges cordiaux cèdent le pas à l'affrontement. Où s'arrêtera le carnage ?

 


   Lundi 15 Mai à 19h : La campagne, Martin Crimp (L'Arche, 2002)

 

Richard est médecin et, un soir, il a trouvé une très jeune femme étendue – c’est du moins ce qu’il dit à son épouse Corinne – sur un bas-côté de la petite route. N’écoutant que sa conscience professionnelle, il l’a donc ramenée à la maison où elle dort. Aux interrogations de Corinne concernant la jeune femme, il répond souvent évasivement, et le doute commence à s’installer...

  


  Lundi 12 Juin à 19h : Rixe et Les vacances, Jean-Claude Grumberg (Actes-Sud, 1985)

 

Chez lui ou en vacances, c’est l’homme qui commande, décide, ordonne et sanctionne. Il a droit de vie et de mort sur les siens, mais aussi sur les « autres ». Ce sont les « autres » qu’il hait le plus. Ces inconnus, ces « étranges étrangers, qui ne sont pas comme nous et qui font peur.

La bêtise xénophobe et raciste que dénonçait Jean-Claude Grumberg il y a un demi-siècle dans ces petites pièces féroces et drôles sévit toujours, avec cette différence aujourd'hui qu'elle a pris ses aises, qu'elle peut courir sans raser les murs, et s'étaler dans les programmes politiques...

A s’étrangler de rire !