amuse_gueuleL'amuse-gueule : c'est un apéro-lecture!

 

 

Théâtre, poésie, romans, nouvelles...

Des textes à écouter, à découvrir ou à redécouvrir.

Il y a même parfois du jeu et de la musique

... et pour finir un verre et des tartines « maison ».

 

Tarif : 8 €

 

papillon_gauche  nouvelle saison papillon_droit

2018-2019

 


Chroniques culinaires

Lundi 1er Octobre à 19h : Encore des nouilles, Pierre Desproges

 

 « Un cassoulet sans vin rouge, c’est aussi consternant et incongru qu’un curé sans latin » (Chroniques publiées en 1984-85 dans Cuisine et Vins de France) éd. Points

 


Théâtre

Lundi 12 Novembre à 19h : La révolte, Villiers de L’Isle-Adam

 

Paris 1870, l’heureux banquier Félix converse sur les bilans et investissements du jour avec sa femme Élisabeth, sa bonne comptable. Soudain, Élisabeth annonce à Félix qu’elle s’en va. Qu’elle le quitte pour toujours… (éd. Ellug)

 Auguste Villiers de l'Isle-Adam contemporain du mouvement parnassien de la second moitié du XIXème siècle fréquente les artistes de l'époque et se lie avec Charles Baudelaire. Grâce à ce dernier, il découvre Edgar Poe. Il y puisera, comme dans l'oeuvre de Hegel, une grande partie de son inspiration littéraire. Grand réaliste qui penche vers le mysticisme, Villiers de l'Isle-Adam publie d'abord des poèmes, puis des romans (Isis, 1862). Il tente de lier l'imaginaire à la logique. Paraissent par la suite ses Contes cruels (1883) où il mêle le fantastique au lugubre. 

 


Théâtre

  Lundi 10 Décembre à 19h : "Ahmed revient", Alain Badiou

 

Ahmed vient des banlieues, avec l’esprit farceur. Il nous parle d’attente, d’amour, d’identité, de laïcité, d’islamisme, de poésie et de politique. Pour porter haut et fort la vivacité de la philosophie et la joie du théâtre.  Dans cette farce philosophique, Ahmed, digne héritier de Scapin, bouscule les habitudes de pensées d’un monde surmédiatisé. (Actes Sud  2018)

 Alain Badiou est l'un des philosophes français les plus reconnus sur le  plan international, l'un des plus traduits, avec une uvre considérable dans  plusieurs registres comme celui de l'ontologie des mathématiques, mais aussi  de la politique et du théâtre. Il croit encore à la possibilité de modifier notre  destin, même s'il a abandonné l'illusion des lendemains qui chantent. Parmi  ses derniers ouvrages parus : La République de Platon et Pornographie du temps  présent (Fayard) et Le fini et l'infini (Bayard, Petites conférences).



Petit cabaret


 
Lundi 14 Janvier à 19h :
Et pendant ce temps, Simone veille, Cie Incognito 
                                                                                                                 

Quatre générations de femmes se succèdent dans ce voyage dans le temps qui s'étend de la lutte pour l'avortement à la procréation médicalement assistée.60 ans de féminisme revisités avec beaucoup d’humour.

 


Roman

  Lundi 4 Février à 19h : Portrait d'après blessure, Hélène Gestern

 

Ils partent déjeuner, mais la rame de métro dans laquelle ils sont montés est gravement endommagée par une explosion. Restera de cet accident des corps meurtris, un sentiment brisé et une photo de leur évacuation, si violente et si impudique qu’elle va tout faire trembler autour d’eux. (éditions Arléa)

 Hélène Gestern a quarante-cinq ans. Elle vit et travaille à Nancy. Elle est l’auteur de Eux sur la photo (2011), La Part du feu (2013) et Portrait d’après blessure (2014), tous publiés chez Arléa.
Eux sur la photo, son premier roman, s’est vendu à plus de 60.000 exemplaires.

 


Grand bol d'air

  Lundi 4 Mars à 19h : C'est aujourd'hui que je vous aime, François Morel

 On n’est pas sérieux quand on a douze ans. On tombe amoureux. Raide dingue. Isabelle Samain. Son nom est un refrain. Malicieux et tendre, François Morel raconte « nos » amours débutantes, celles balbutiantes et gauches, désespérées et hilarantes. (éd. Du Sonneur)

 François Morel est comédien, auteur, chanteur et chroniqueur sur France Inter depuis 2009. Son personnage dans les Deschiens (sur Canal+, de 1993 à 2000) l’a fait connaître du grand public.

 


Théâtre

  Lundi 18 Mars à 19h : Le 20 novembre, Lars Noren

 

 Il se prépare à tuer le plus grand nombre d'élèves et de professeurs de l'école où il a « souffert ». Il sait bien qu'il n'y survivra pas. Il a dix-huit ans, a grandi dans un milieu non défavorisé et s'est entraîné à «faire la guerre» en jouant aux jeux vidéo. Trente victimes sont restées sur sa route lorsqu'il a dévasté en novembre 2006 un lycée dans la petite ville d'Emstetten en Westphalie. (L’Arche)

 


Littérature

  Lundi 1er Avril à 19h : Chroniques, Alexandre Vialatte

 

"Indifférente aux modes, l'Auvergne produit des valeurs sûres, sur quoi le temps n'a pas prise : des pneumatiques, de l'eau minérale, du bleu, de la fourme, des couteaux, de la dentelle et des chroniques de Vialatte. On les trouve chez tous les bons libraires." Jérôme Garcin / journaliste France inter Le masque et la plume (coll. Bouquins)

 


Théâtre

  Lundi 6 Mai à 19h : "La Coopé (Tentatives de facilitation)", Yannick Hoffert


  Ebranlés et enthousiastes, trois personnages viennent nous raconter l’échec cuisant qu’ils viennent de vivre. Ils sont confus, ils se comprennent mal et ils se font mal comprendre. Ils n’ont pas la même conception de ce qui est, ou n’est pas, cuisant. Mais peu importe. Ils ont une découverte à partager avec nous : un principe de facilitation. Reste à savoir si ce principe fonctionne, et s’il n’est pas source de nouvelles difficultés. Une conférence ratée, un texte curatif, un moment d’humour et de perplexité.

 


 Roman

Lundi 3 Juin à 19h : Le Triomphe de Thomas Zins, Matthieu Jung

 

Nancy, années 80. Le jeune Thomas est pressé de grandir, mais conquérir la belle Céline ne lui suffit pas. Pour devenir une célébrité, il est prêt à vendre son âme, et son corps, à quiconque se proposera de le guider. Sur la scène nancéienne, et dans le contexte des « années Mitterrand », ce sont de nouvelles « Illusions perdues » que nous propose Matthieu Jung. (Anne Carrière éditions, 2017)

 Matthieu Jung est né à Nancy et vit à Paris. Il est l’auteur de Principe de précaution (Stock, 2009) et de Vous êtes nés à la bonne époque (Stock, 2011)

 

 

papillon_gauche             Saison  2017-2018               papillon_droit

 

  


Lundi 9 Octobre à 19h : La Leçon, Eugène Ionesco (Gallimard, 1994)

 

Un cours particulier, qui commence comme une farce, une satire hilarante de l’enseignement et qui, très vite, dérape... Avec ce texte excentrique et absurde, Ionesco donne dans l’humour noir.

 

 


 Lundi 13 Novembre à 19h : Lettres à Elise, Jean-François Viot (Liberty Editions, 2014)

 

Construites comme un dialogue, ces lettres entre un instituteur parti au front et son épouse offrent un témoignage bouleversant sur la Grande Guerre, sous l’angle des "sans nom", et mettent en évidence le rôle des femmes. A travers leurs échanges se racontent le comique et le tragique des années de guerre. Un drame familial intime et touchant.

 

 


  Lundi 11 Décembre à 19h : "Risibles humains", (extraits de textes de Milan Kundera)

 

Kundera n’a cessé de débusquer les mille et une manières que nous avons de nous bercer d’illusions séduisantes, de nous raconter des histoires mensongères, d’ériger en vérités nos émotions et nos croyances.   En alliant, à la légèreté du rire, la profondeur de la pensée.

 



  Lundi 15 Janvier à 19h : Trois hommes sur un toit, Jean-Pierre Siméon (Les Solitaires Intempestifs, 2014)

 

Y aurait-il une espérance de vie pour trois hommes réfugiés sur un toit entouré d’un déluge d’eau et de boue ? Seuls depuis trois jours, ils n’espèrent plus rien. Et pourtant...

 

 


  Lundi 5 Février à 19h : Votre manuscrit n'entre pas dans le cadre de nos collections, Sylvie Camet (Editions de l'Amandier, 2015)

 

Roman, fiction ? Plutôt un manifeste décapant, grinçant, parfois drôle mais jamais cynique, sur l’édition et la création littéraire.

(Sylvie Camet est professeur de Littérature comparée à l'Université de Lorraine)

 

 


  Mercredi 14 Février à 19h : Coquin, Valentin !

 

Des mots pour vous mettre en bouche et fêter coquinement la Saint-Valentin...

 

 


  Lundi 19 Mars à 19h : Raymond Devos, toujours un mot plus haut que l'autre *

 

Jouteur de mots, clown de génie, Raymond Devos « se hissa jusqu’au trône de prince de la langue en folie, un prince sans rire. » (C. Hagège)

Balade dans une poésie irrésistible... rêvons de mots !

* Titre du Télérama 3472

 

 


  Lundi 16 Avril à 19h : Dans la solitude des champs de coton, Bernard-Marie Koltès (Les Editions de Minuit, 1986)

 

Deux hommes s’abordent qui ne se connaissent pas : dîtes-moi ce que vous voulez et je vous le vends, dit le premier, dîtes-moi ce que vous avez et je vous dirai ce que je veux, répond l’autre. C’est un deal... le deal de la vie. La vérité des relations entre les hommes...

 

 


  Lundi 14 Mai à 19h : "La petite musique de...", (extraits de textes de Henri Calet)

 

Romancier et journaliste, Henri Calet excelle dans l’art de nous faire entrer dans le point de vue des petites gens, où se mêlent idées toutes faites et intuitions lucides, préjugés et bon sens. Il aime détourner les formules populaires, pour les faire sonner autrement. Du français des bourgeois, il retient la tenue et la sobriété ; du parler des gens de peu, il garde l’accent et la musique.

 

 


  Lundi 4 Juin à 19h : "Les courtes de Jean-Michel Ribes" (extraits)

 

 

Voilà des « courtes » bien subtiles et burlesques qui nous donnent une vision décalée du monde où le rire règne en maître. « Hommage à tous ceux qui luttent contre l’enfermement morose de la mesure »

Jean-Michel Ribes est auteur dramatique, metteur en scène et directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris. Il a reçu en 2011 le grand prix de la Société des Auteurs pour l’ensemble de son œuvre.